Auteur / Autrice

Retour à la liste
Christine
Angot
Photo de Christine Angot © Bouchra Jarrar
Biographie

Romancière française, Christine Angot est née en 1959. Après des années d’étude consacrées au droit, la jeune femme se tourne vers l’écriture et publie plusieurs romans dès les années 1990 (Vu du Ciel, Gallimard). Mais c’est avec le texte fortement autobiographique L’inceste, paru en 1999 chez Stock, que Christine Angot sera réellement révélée au grand public. Elle y revient notamment sur les abus sexuels répétés de son propre père durant ses années d’adolescence. Le livre sera un véritable succès médiatique et se vend à plusieurs dizaines de milliers d’exemplaires dès sa sortie. Dès lors, chacune des parutions de la romancière est un événement, régulièrement salué par la critique et suivi par un large public. Sa carrière littéraire a été marquée par plusieurs récompenses, notamment le Prix France Culture en 2005 pour ses livres Les Désaxés et Une partie du cœur, le Prix Flore en 2006 pour Rendez-vous et le Prix Sade en 2012 pour Une semaine de vacances, qu’elle refuse. Avec Le Voyage dans l’Est (Flammarion), récompensé du prestigieux Prix Médicis en 2021, elle revient une nouvelle fois sur la relation incestueuse vécue avec son père. Adepte de l’autofiction, engagée dans une recherche formelle permanente, Christine Angot s’attache dans ses textes à dire le vrai, sans pudeur, avec toute la justesse permise par les mots.

Bibliographie
  • Vue du Ciel, Gallimard, 1990.
  • Not to be, Gallimard, 1991.
  • Léonore toujours, Gallimard, 1993.
  • Les Autres, Stock, 1997.
  • L’usage de la vie, Fayard, 1998.
  • Sujet Angot, Fayard, 1998.
  • L’Inceste, Stock, 1999.
  • Quitter la ville, Stock, 2000.
  • Normalement, Stock, 2001.
  • Pourquoi le Brésil, Stock, 2002.
  • Les Désaxés, Stock, 2004.
  • Une partie du cœur, Stock, 2004.
  • Rendez-vous, Flammarion, 2006.
  • Le marché des amants, Seuil, 2008.
  • Une semaine de vacances, Flammarion, 2012.
  • Un amour impossible, Flammarion, 2015.
  • Un tournant dans la vie, Flammarion, 2018.
  • Le Voyage dans l’Est, Flammarion, 2021.
Résumé de l'oeuvre

Voyage dans l’Est, Flammarion, 2021

 

Christine Angot retrace l’emprise d’un père sur sa fille et dénonce les mécanismes de la domination. À l’âge de treize ans, la jeune Christine rencontre son père Pierre Angot à Strasbourg car il travaille au Conseil de l’Europe en tant que traducteur de haut vol. Malheureusement, l’espoir vire à la désillusion, rien ne va se passer comme elle l’imaginait. Son père la soumet à un odieux inceste tout en continuant de nier leur lien de filiation. Désemparée, Christine est incapable d’y mettre fin et va subir cet abus pendant de longues années.  Voyage dans l’Est aborde l’inceste en creusant le point de vue de l’enfant puis de l’adolescente et de la jeune femme victime de son père.

Extrait de l'oeuvre
  • « Ils ont de la chance, pourtant, de vivre avec toi, je trouve, j’aurais bien aimé moi. Je suis fière d’avoir un papa comme toi, tu sais. Je n’aurais pas pu rêver mieux.
  • - Pour moi aussi, Christine, c’est une rencontre extraordinaire.
  • Il me regardait dans les yeux. Il a fait un pas en avant, et m’a embrassé sur la bouche.
  • Le mot inceste s’est immédiatement formé dans ma tête. J’ai pensé en me le formulant:
  • - Tiens, ça m’arrive à moi, ça !? »