Rencontre avec Anthony Passeron, animée par Adeline Wrona

Dans Les Enfants endormis (prix Wepler-Fondation la Poste), ouvrage remarqué par la critique, Anthony Passeron entrelace l’histoire de l’irruption du sida dans sa famille et celle de la lutte contre la maladie dans les milieux scientifiques français et américains. Les Enfants endormis, récit de filiation mêlant enquête sociologique et écriture intime revient sur les années sida, celles du déni de la maladie, de l’incompréhension et de l’isolement des malades traités comme des parias.