Le romancier face à l’histoire : rencontre entre Javier Cercas et Éric Vuillard

 | Opéra Comédie  | Durée : 1 heure
Photo de Javier Cercas et Éric Vuillard
© LM Palomares / © Jean-Luc Bertini

Les Soldats de Salamine, Anatomie d’un instant, L’imposteur (Actes Sud, traduction d’Élisabeth Beyer et Aleksandar Grujičić) : trois livres, parmi d’autres, au cœur desquels se sont noués les liens très particuliers qu’entretient le grand romancier espagnol Javier Cercas avec l’histoire, et qui ont offert à leur auteur une renommée mondiale. Prix Goncourt 2017 avec L’Ordre du jour (Actes Sud), Éric Vuillard invente dans toute son œuvre une manière singulière, obstinée, de raconter l’Histoire. Une sortie honorable, récit (Actes Sud) aborde cette fois le conflit colonial indochinois et la défaite de Diên Biên Phu. Nullement historiens, tous deux assument une position littéraire et morale d’une grande force.