Dragan Velikić et Semezdin Mehmedinović, deux voix majeures des littératures des Balkans

 | Espace Rencontres Albertine Sarrazin  | Durée : 1 heure

Poursuivant son ouverture aux littératures du continent européen, La Comédie du Livre – Dix jours en mai accueille pour la première fois deux écrivains contemporains de premier plan : le Serbe Dragan Velikić (La fenêtre russe, Agullo, traduction de Maria Bejanovska) et le Bosniaque Semezdin Mehmedinović (Le matin où j’aurais dû mourir, Le bruit du monde, traduction de Chloé Billon). L’exil et la mémoire, les traumatismes laissés dans l’esprit des êtres par la guerre civile, la trace et la perte, la recherche du temps perdu : autant de motifs qui relient souterrainement deux oeuvres enfin accessibles en langue française.

 

Animé par Élodie Karaki